L'émir du Qatar accueilli en grande pompe à Gaza

L’émir du Qatar cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani est arrivé mardi dans la bande de Gaza, où il a été accueilli en grande pompe, par le chef du mouvement palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh et ses proches collaborateurs.

Pour cette courte visite à Gaza, la première d’un chef d’Etat depuis que le Hamas a pris le contrôle en 2007 de cette partie du territoire palestinien, le chef de l’état qatari est accompagné de son épouse, cheikha Moza et d’une importante délégation comprenant entre autres, son Premier ministre, cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani. Un tapis rouge avait été déployé en son honneur de la délégation du Qatar, à sa sortie du terminal frontalier de Rafah. L’émir du Qatar est l’un des plus importants dirigeants étrangers à se rendre à Gaza depuis que le Hamas est devenu maître du territoire, au détriment du mouvement Fatah du président palestinien, Mahmoud Abbas. Le 25 septembre dernier, le gouvernement qatari avait également annoncé un investissement de 254 millions de dollars (195 millions d’euros) dans des projets routiers et de développement agricole dans la bande de Gaza. Le Qatar avait organisé en février une rencontre inter-palestinienne à Doha, dans une vaine tentative de réconciliation nationale entre les deux mouvements, le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas de Khaled Mechaal. La réaction du côté israélien à cette visite, ne s’est pas fait attendre. Dès lundi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Yigal Palmor a critiqué la visite de l’émir Hamad ben Khalifa al-Thani à Gaza, la qualifiant de « bizarre ». « L’émir a ainsi choisi son camp et ce n’est pas bon », a-t-il ajouté, allusion faite à sa rencontre officielle avec les dirigeants du mouvement Hamas, relevant que le chef de l’Etat qatari n’a jamais rendu visite aux autorités palestiniennes en Cisjordanie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *