L’Espagne postule au statut de membre non permanent du conseil de sécurité

L’Espagne aspire à briguer dans deux ans, le mandat de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. Le gouvernement espagnol a formulé une demande en ce sens pour la période 2015-2016, un poste auquel postulent également la Turquie et la Nouvelle-Zélande. La décision sera prise en octobre 2014. Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy s’est rendu en personne, ce lundi 24 septembre, au siège de l’Organisation des Nations Unies à New York, pour plaider en faveur de la demande de son pays. Il devrait également prendre part aux travaux de la 67ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, apprend-on à Madrid. Demain mardi, Mariano Rajoy prendra la parole devant l’Assemblée générale pour défendre la candidature de son pays. L’Espagne avait le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, durant la période 2003-2004, sous le gouvernement de José Maria Aznar.

Au cours de son séjour à New York, Rajoy aura, par ailleurs, une série de rencontres avec des Chefs d’Etat et de gouvernement conviés à la 67ème session de l’Assemblée générale de l’ONU. Cette année, l’Assemblée générale a choisi pour thème principal, le règlement de différends territoriaux par des moyens pacifiques. Cette session sera caractérisée par trois événements de haut niveau à savoir : une réunion sur l’état de droit aux niveaux national et international, un mini-sommet sur la Somalie et un autre mini-sommet sur le conflit dans les Grands Lacs. Rajoy sera accompagné durant sa mission aux Etats unis, du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, José Manuel Garcia-Margallo, qui se trouve déjà à New York avec le Roi Juan Carlos pour participer à la réunion annuelle du forum  » Clinton Global Initiative », initié par l’ancien président américain Bill Clinton. Vu l’entente qui règne dans les rapports entre Madrid et Rabat, la demande d’entrée de l’Espagne au Conseil de Sécurité en tant membre non permanent aura sûrement l’appui de son voisin marocain qui occupe déjà ce poste depuis 2012.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *