Le chômage en Espagne bat le record en Europe

Le chômage gagne du terrain au royaume ibérique en dépit des mesures d’austérité draconiennes prises par le gouvernement espagnol dans ses vaines tentatives de redressement de la situation économique du pays. Malgré ces sacrifices, le taux de chômage n’a cessé de grimper pour atteindre le seuil le plus élevé en Union européenne. A fin mai, 24,6 pc de la population active se trouvaient sans emploi. Selon des données de l’office européen des statistiques (Eurostat), publiées dernièrement, le taux de chômage a ainsi progressé de 0,3 pc en un mois, puisqu’il était de 24,3 % fin avril 2012.

Chez la catégorie des jeunes chômeurs, Eurostat relève le taux le plus élevé de l’UE, après avoir enregistré une hausse de 0,5 en mai dernier, pour atteindre 52,1 pc.  Selon l’Eurostat, les taux de chômage les plus bas dans les pays membres de l’UE, sont signalés en Autriche (4,1 pc), aux Pays-Bas (5,1 pc) et au Luxembourg (5,4 pc). Des pays où on parle peu de difficultés économiques, au moment où l’Espagne est frappée de plein fouet depuis fin 2008, par la crise économique et financière qui sévit en zone Euro qui a fait déjà tomber la Grèce et menace d’en faire de même avec d’autres pays comme l’Espagne, l’Irlande, l’Italie ou le Portugal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *