Syrie : la violence échappe à tout contrôle

En Syrie, la violence semble échapper à tout contrôle et le pays glisse graduellement vers une guerre civile généralisée. Face à la recrudescence des combats et des attaques à l’explosif, la communauté internationale se rend compte, impuissante, de l’échec du plan Annan. A Deraa, Idleb ou Homs, hauts lieux de la rébellion, les troupes syriennes poursuivent les massacres des opposants au régime Assad. Les rebelles, de leur côté, reçoivent de plus en plus d’armes de l’étranger.

Les ingrédients d’une guerre civile semblent ainsi rassemblés après 15 mois d’insurrection. Les tentatives de l’ONU qui a envoyé plus de 200 observateurs, sont restées vaines. Les violations du cessez-le-feu préconisé par l’émissaire onusien Kofi Annan sont quotidiennes, et pas même les convois des Nations unies n’échappent aux attaques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *