L’italien GNV couvre deux nouvelles liaisons maritimes entre le Maroc et la France

Les compagnies marocaines du transport maritime en panne, cèdent le pas aux transporteurs étrangers. A partir du 26 mai prochain, la compagnie maritime italienne « Grandi Navi Veloci-GNV » (Grands navires rapides) entrera en jeu pour desservir deux nouvelles lignes entre le Maroc et le sud de la France.

La direction de la compagnie a déclaré avoir reçu l’agrément des autorités marocaines, suite à une demande formulée en ce sens, le mois de février dernier. Les nouvelles dessertes devraient relier les villes de Tanger et Nador et le port français de Sète. Les lignes maritimes Tanger-Sète et Nador-Sète (passagers et fret) seront desservies au début, à raison d’une rotation par semaine. Dès la mi-juin, les bateaux de GNV assureront deux traversées hebdomadaires entre Tanger et Sète, précise la compagnie. C’est en effet en ce mois de juin que débute la haute saison pour les transporteurs maritimes assurant les liaisons entre les ports du vieux continent et ceux du Maroc. Des milliers de ressortissants marocains établis en France et dans d’autres pays d’Europe prennent à telle époque de chaque année, le billet aller-retour pour écouler leurs vacances d’été au Maroc, leur pays d’origine. Sauf que cette année, ils risquent d’avoir la surprise de ne pas être bien servis comme dans le passé. La compagnie maritime nationale Comarit et ses filiales (entre autres Comanav Ferry) sont confrontées à de sérieux problèmes de rentabilité et d’endettement. Leurs Bateaux ont été saisis dans des ports français et espagnols pour redevances non acquittées depuis le début de l’année, les salaires de leurs équipages n’ont pas été payés depuis plus de six mois et leur endettement bancaire dépasse le seuil de 2 milliards de DH. Les compagnies nationales du transport maritime se trouvent donc au bord de la faillite. C’est la raison pour laquelle le gouvernement marocain a fini par faire appel à des compagnies étrangères pour combler ce vide et répondre aux besoins de ses ressortissants attendus cet été au Maroc. Avec la prise en charge des deux nouvelles lignes maritimes, Grandi Navi Veloci qui assure déjà trois autres liaisons hebdomadaires à destination du Maroc, à partir de Gênes (nord-ouest de l’Italie) et de Barcelone (Espagne), déclare pouvoir répondre aux demandes des ressortissants marocains résidant en Europe et offrir un service plus complet à ses clients d’Afrique du nord. Donc, la compagnie italienne assurera au total 16 dessertes hebdomadaires à partir et vers le Maroc.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *