Maroc : lifting du centre historique de Casablanca

La médina de Casablanca change progressivement d’aspect, grâce à un vaste programme de réhabilitation. L’objectif est de restituer au centre historique de la métropole économique marocaine, son cachet architectural d’antan.

Longtemps laissé à l’abandon, le centre historique de Casablanca tourné vers l’Atlantique, fait l’objet d’une opération de réhabilitation qui en est déjà à son 19ème mois. La réfection du vieux centre est suivie de près par le roi Mohammed VI lui-même, signe de l’intérêt porté à cette opération d’envergure qui verra bientôt la médina de Casablanca classée Patrimoine national. Les travaux sont à un stade avancé et la cadence s’accélère. D’ores et déjà, la première phase des actions prioritaires a permis la mise à niveau des infrastructures et des équipements publics: rénovation du réseau d’eau, d’assainissement, d’éclairage, pavage des ruelles, aménagement des places, etc.
De l’autre côté, il y a l’aspect du patrimoine bâti : maisons menaçant ruine et monuments longtemps négligés sans aucun entretien. Là aussi, les travaux de restauration font appel au talent de maîtres artisans et architectes qui tentent de préserver à la médina son aspect authentique. Les lieux recèlent une telle charge historique, culturelle et humaine qu’ils nécessitent un traitement d’experts. La mission a été confiée à des maîtres rompus aux travaux de réhabilitation à l’image de ceux qui ont déjà été réalisés dans les médinas centenaires de Fès et Marrakech.
La vieille muraille, les portes de la médina, le bastion fortifié de la Sqala du 18ème siècle, transformé aujourd’hui en Café Maure en face du port de pêche. Autant de monuments qui vont retrouver une nouvelle jeunesse dans l’espoir de préserver à la ville son âme, happée par la modernité et la hâte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *