Maroc : un homme d’affaires lance un concours pour les jeunes entrepreneurs

Annoncé sur sur son blog mhe-online.com, ainsi que sur ses comptes Twitter et Facebook, l’homme d’affaires marocain Moulay Hafid Elalamy, à la tête de la Holding Saham, organise un concours d’idées d’entrepreneurs en herbe.

A l’issue de cette initiative originale, les cinq candidats sélectionnés percevront une aide financière de lancement allant jusqu’à 100. 000 dirhams (près de 10 000 euros) et bénéficieront d’un accompagnement personnel, d’un appui et d’une assistance pour la réalisation de leur business plan. Ainsi, selon les règles fixées par ce capitaine d’industrie qui vient d’accueillir la SFI et le fond émirien « Abraaj » dans son capital à hauteur de 250 millions de dollars, toute personne âgée entre 25 et 45 ans justifiant d’une expérience dans le secteur dans lequel elle ambitionne de se lancer -exception faite cependant des secteurs dans lesquels Saham Group est présent- peut concourir. Seules règles à suivre : le candidat doit soumettre un projet présentant un projet « créateur d’emplois, rentable, compétitif et ayant vocation à s’internationaliser ». Si le projet entre dans ce moule, l’entrepreneur en herbe pourra participer à l’événement en déposant sa candidature sur la page dédiée au concours avant le 30 Avril prochain. La sélection des candidats se déroulera en trois temps. La première phase consistera en une évaluation des qualités entrepreneuriales les candidats. Une fois passé le filtre des motivations, les projets finalisés seront présentés par leurs porteurs devant un comité de sélection comprenant des experts et des dirigeants de grandes structures proches du groupe Saham. Ceux qui seront retenus entreront dans la dernière phase qui consistera à trouver les moyens d’accompagnement managériaux pour concrétiser leurs projets.

Ils pourront ainsi profiter de l’expertise de Sherpa Finance Club sur les plans technique, entrepreneurial et financier. A noter que depuis 2008, le club Sherpa accompagne des « aspirants-entrepreneurs » dans la création d’entreprises à travers tout le Maroc. Selon le groupe Saham, avec de tels outils de parrainage, l’ensemble des ingrédients nécessaires au développement de l’entreprenariat serait réuni.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *