Madrid et Ryad rappellent leur personnel diplomatique à Damas

Après les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France deux autres pays viennent de rappeler leur personnel diplomatique accrédité à Damas. L’Espagne et l’Arabie Saoudite ont annoncé ce mercredi, la suspension des activités ou la de leur chancellerie en Syrie. Les deux pays ont également rapatrié le personnel diplomatique de leurs ambassades à Damas.

« En raison des événements en Syrie, le royaume saoudien a fermé son ambassade à Damas et retiré tous les diplomates et employés à la chancellerie », a affirmé un porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères dans une brève déclaration publiée par l’agence officielle +SPA+. Madrid, de son côté avait décidé le 6 mars courant, de suspendre les activités diplomatiques de son ambassade en Syrie en protestation contre les « crimes sauvages » perpétrés par le régime syrien. Même le personnel de l’Institut culturel Cervantes a quitté Damas pour des raisons sécuritaires, indiquent des sources proches du ministère espagnol des Affaires étrangères. Pour les ressortissants espagnols qui se trouvent encore en Syrie, leurs intérêts seront pris en charge par deux fonctionnaires maintenus dans la délégation de l’UE à Damas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *