Des militants de Greenpeace s’activent au large de la Mauritanie

Des militants de Greenpeace ont barré le chemin vendredi matin à bord de leurs zodiacs, au Theadora Maartje, un chalutier usine battant pavillon allemand, qui pêchait dans les eaux de l’Océan Atlantique, au large des côtes de la Mauritanie. Les écologistes dénoncent le pillage des ressources halieutiques africaines par ces navires géants.

Un chalutier usine de la PFA (Pelagic Freezer association important lobby de la pêche industrielle) du type du Theadora Maartje, ciblé aujourd’hui par Greenpeace, capture en une journée autant de poissons que 56 embarcations traditionnelles mauritaniennes en capturent en une année, déplore l’ONG. Greenpeace rappelle qu’environ 1,5 million de pêcheurs artisans au large des côtes d’Afrique occidentale feraient vivre au total directement ou indirectement, plusieurs millions de personnes dans la région. Selon Greenpeace, la présence dans les eaux maritimes de cette région, de chalutiers usines souvent d’origine européenne et asiatiques, rend les conditions de travail de plus en plus difficiles et dangereuses pour des milliers de pêcheurs artisanaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *