France : vers un retrait anticipé d’Afghanistan ?

La mort ce vendredi de 4 soldats français tués par un militaire afghan, signera-t-elle la fin de la présence française en Afghanistan et le retrait anticipé du contingent français, initialement programmé pour 2014 ? Cette éventualité a été clairement évoquée par le président Sarkozy, visiblement troublé par la mort des soldats français à moins de quatre mois des élections présidentielles.

Ces morts portent à 82 le nombre de militaires français tués depuis l’intervention de la coalition internationale en Afghanistan en 2001. Un bilan qui risque d’infléchir à la baisse le classement du président Sarkozy dans les sondages d’opinion. Surtout qu’une majorité de français est toujours hostile à la présence française dans le pays des talibans. Mais d’ores et déjà, Nicolas Sarkozy a décidé de suspendre immédiatement les programmes de formation en faveur de l’armée afghane et ordonné une enquête sur l’incident. « Si les conditions de sécurité ne sont pas réunies, alors se posera la question d’un retour anticipé de l’armée française en France », a tranché le président français.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *