Un don européen de 37 M d'euros pour un projet solaire marocain

A titre d’appui à son processus de développement, le Maroc a reçu de l’Union européenne (UE), un don de 37 millions d’euros. Le don est destiné au financement partiel d’un projet d’une centrale solaire à Ouarzazate, au sud du royaume et d’un projet d’alimentation en eau potable, apprend-on jeudi de source communautaire à Rabat.

La somme de 30 millions d’euros couvrira les deux tiers du coût du premier tronçon de la future centrale thermo-solaire (entre 125 et 160 MW), le reste (15 millions d’euros) sera financé par l’initiateur du projet, l’Agence marocaine de l’Energie solaire. La seconde partie du don européen, soit 7 millions d’euros, est une contribution au financement du programme d’amélioration des performances dans l’alimentation en eau potable. Ce programme vise l’approvisionnement de 36 villes et villages en eau potable et l’amélioration des moyens de gestion du secteur hydraulique à travers le territoire marocain. Les conventions portant sur ce don ont été signées jeudi à Rabat, en présence du ministre marocain de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka et du commissaire européen à l’Elargissement et à la politique européenne de voisinage Stefan Füle. « Le chemin vers la consolidation de la démocratie et la primauté du droit, qui favorise également le développement durable et inclusif, mérite pleinement le soutien de l’UE », a déclaré en substance le représentant européen. Dans sa phase finale, la centrale solaire de Ouarzazate aura une capacité de production de 500 MW à l’horizon 2020. Grâce à ce projet, le Maroc pourra réduire sa dépendance énergétique, renforcer sa capacité de production électrique, maîtriser l’exploitation de l’énergie solaire et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Quant au programme d’amélioration de l’alimentation en eau potable, il devra réduire les risques de santé liés à la consommation d’eau impropre et assurer aux habitants des localités bénéficiaires, une alimentation continue en eau potable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *