Les Tunisiens ont un nouveau président élu, Moncef Marzouki

L’ère Zine El Abidine Ben Ali est finie pour de bon, les Tunisiens ont depuis lundi, un nouveau président élu. Moncef Marzouki, militant des droits de l’Homme et président du parti du Congrès Pour la République (CPR), a été élu lundi soir par l’Assemblée constituante, président de la République tunisienne pour une période transitoire.

Moncef Marzouki, 66 ans, a été élu au vote secret par 153 voix pour, 3 contre, 2 abstentions et 44 votes blancs sur un total de 202 votants sur les 217 membres de l’Assemblée constituante. Marzouki succède à Fouad Mebazzaâ qui a occupé cette haute fonction au lendemain de la chute en janvier dernier, du régime de Zine El Abidine Ben Ali. Après avoir été chassé du pouvoir par la révolte populaire qui a éclaté au début de l’année dans le sillage du printemps arabe, l’ancien chef d’état tunisien a trouvé refuge en Arabie saoudite. Malgré plusieurs demandes d’extradition, Ryad refuse toujours d’extrader le président déchu pour son jugement en Tunisie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *