L'accord de pêche Maroc-UE prorogé au grand dam des lobbies anti-marocains

Le protocole de l’accord de pêche Maroc-UE qui a expiré en février dernier, a été de nouveau prorogé, en dépit d’une farouche opposition des lobbies anti-marocains et pro-Polisario. Onze membres de la Commission Pêche du Parlement européen (PE) ont voté pour l’extension alors que 8 autres se sont prononcés contre et un s’est abstenu.

Les trois amendements recommandant « l’approbation de l’accord » de pêche, approuvés lors d’une réunion de la Commission, mardi au siège du Parlement à Bruxelles ont été présentés, par les deux principaux groupes politiques du PE, à savoir le Parti populaire européen (PPE) et l’Alliance progressiste des Socialistes et Démocrates (S&D). Le vote de la Commission pêche, revêt une grande importance et constitue un nouveau signal fort de soutien à l’accord de pêche Maroc-UE et conforte la position du Maroc. Pour baliser le terrain, le gouvernement marocain a lancé, y compris dans le littoral de la zone sud, de nombreux chantiers avec un impact sectoriel structurant dans le cadre de sa stratégie halieutique à travers notamment la généralisation des plans d’aménagement des pêcheries et la valorisation des captures. Ce vote a de même désavoué les lobbies hostiles au Maroc, qui n’ont pas cessé d’exercer leur forcing sur le parlement européen pour l’empêcher de reconduire l’accord de pêche avec le Maroc incluant la zone maritime de son Sahara occidental. Déjà en septembre dernier, les mêmes lobbies qui ont présenté une motion de résolution hostile à la reconduction de l’accord en question et suggéraient de soumettre le dossier à la Cour européenne de justice (CEJ), n’avaient eu d’échos positifs. Le Maroc et L’UE, avaient signé deux mois auparavant, un nouveau protocole d’accord de pêche fixant les modalités de pêche dans les eaux marocaines et la contrepartie financière prévues par l’Accord de partenariat dans le secteur de la pêche (APP). En attendant le renouvellement de l’actuel accord de pêche qui expire 27 février 2012, les navires européens vont pouvoir continuer à opérer dans les eaux marocaines. Ce dernier vote de la Commission Pêche du PE a certainement balisé la voie à l’approbation finale de l’accord de pêche par l’assemblée plénière du PE à Strasbourg en décembre prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *