Tunisie- film : Nessma TV s’excuse

Nebil Karoui, le président de Nessma TV, la chaîne privée tunisienne, a demandé pardon aux tunisiens après les remous provoqués par la diffusion du film franco-iranien « Persepolis », dont des séquences ont été jugées blasphématoires. S’exprimant mardi sur une radio locale, Nebil Karoui s’est excusé de la diffusion d’une scène du film d’animation représentant Dieu, ce qui a provoqué l’indignation de nombreux cercles en Tunisie.

Le film diffusé vendredi, présente une vue critique du régime islamiste iranien. Après la diffusion de « Persépolis » vendredi, le siège de Nessma TV a fait l’objet d’une tentative d’attaque par des dizaines de salafistes. L’intervention des forces de l’ordre a permis d’éviter le pire. Mais le timing de la diffusion du film, en pleine campagne électorale de la phase post-Ben Ali, a été vu comme étant clairement dirigé contre les islamistes tunisiens. Le film a pourtant été déjà projeté dans les salles de cinéma tunisiennes sans susciter de réaction hostile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *