Grèce : malaise social contre les mesures d’austérité

Les grecs ont été appelés une nouvelle fois jeudi à se serrer la ceinture, alors que les nouvelles mesures d’austérité du gouvernement ne parviennent pas à convaincre de leur capacité à freiner la dégringolade financière et économique du pays. Le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé encore un tour de vis pour garantir une nouvelle tranche d’aide financière européenne à la Grèce.

Mais l’impact social des mesures d’austérité se fait de plus en plus sentir par la majorité des grecs. Une situation due à la montée du chômage et aux difficultés que trouvent de nombreux grecs à rembourser les emprunts contractés auprès des banques. Le taux des suicides est révélateur de l’ampleur du malaise social. Selon le ministère de la santé, les cas de suicide ont augmenté de 40% au cours des cinq premiers mois de l’année. Des chiffres presque incroyables quand on sait qu’en temps normal, le taux des suicides en Grèce est parmi les plus bas en Europe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *