Ouarzazate : tête de pont du Plan solaire méditerranéen

Une première étape vient d’être franchie dans la concrétisation du Plan solaire méditerranéen. La première enveloppe de 100,3 millions d’euros débloquée par l’AFD (l’Agence française de développement) servira à la construction d’une centrale solaire sur le site de Ouarzazate, au Maroc. Avec ce premier projet, le Maroc et la France signent le passage des paroles aux actes dans l’audacieux chantier de production d’énergie solaire dans le bassin méditerranéen.

Projet phare de l’Union pour le Méditerranée (UPM), ce programme méditerranéen converge pertinemment avec le plan solaire marocain lancé en 2009. Ce dernier prévoit de produire 2 000 mégawatts à l’horizon 2020 et de satisfaire une bonne partie des besoins locaux. Pour ce faire, l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (MASEN) supervise la conduite de ce programme de 9 milliards de dollars. Le plan prévoit de construire des « centrales solaires intégrées » sur cinq sites identifiés à travers le Royaume. Les groupes français Areva et Alstom sont déjà dans le tour de table. L’argent frais apporté par l’AFD intervient quelques semaines après la signature, le 15 juin, d’un ambitieux programme de production d’électricité au Maroc à partir du solaire. Une production dont une partie devrait être exportée en Europe. Les protagonistes de cet accord sont l’Agence Masen et les groupes français Soitec et Schneider Electric. Un porte-parole de cette dernière entreprise a d’ailleurs assuré que l’accord avec Soitec et Masen est « une première étape pour le plan solaire méditerranéen ». Pour Eric Besson, le ministre français de l’Industrie qui était en visite au Maroc les 11 et 12 juillet, le programme marocain est un projet pilote pour la région et la « clé de voûte du plan solaire méditerranéen ». Il a également appelé l’UE à s’engager fermement dans le développement d’un programme pour l’innovation industrielle et les PME en Méditerranée dans le cadre de l’UPM.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *