L'ONE conforte sa position sur le marché africain de l’électricité

Dans son élan d’internationalisation, l’Office National de l’Electricité (ONE) opère des nouvelles percées sur le marché africain de l’électricité, même si ces actions restent encore timides et limitées. Dans son dernier acte en date, l’office vient d’avaliser l’entrée de la Société Financière Internationale (SFI) dans le capital de COMASEL (Compagnie Marocco-Sénégalaise de l’Electricité), sa filiale au Sénégal pour une concession d’électrification rurale. La prise de participation de la SFI à hauteur de 16,6 pc, a été validée à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire de la COMASEL tenue à Dakar en présence de cadres dirigeants de l’ONE.

Créée en octobre 2008, la COMASEL, est la société de projet chargée d’exécuter pour le compte de l’ONE, le contrat de concession d’Electrification Rurale de la Région de St-Louis au Sénégal pour une enveloppe de 24 millions dollars. La compagnie mixte s’engage en vertu de ce contrat, à assurer, pendant 25 années, l’électrification et la gestion de la distribution dans les zones rurales des départements de Saint-Louis, Dagana et Podor qui comptent 550 villages abritant 41.000 foyers, soit 362.000 habitants. Durant les 3 premières années, la COMASEL-St Louis s’engage à raccorder près de 20.000 ménages, pour porter le taux d’électrification rurale dans cette région de 18 pc à 50 pc à l’horizon 2012. Outre une subvention de l’Etat sénégalais et un prêt de la Banque Islamique de Développement (BID), le montage financier de cette première concession prévoit un apport propre de l’ONE de l’ordre de 180 millions DH. L’entrée d’un partenaire prestigieux et exigeant comme la SFI dans le capital de la COMASEL, comme l’explique un des directeurs de l’ONE, atteste de la viabilité du projet piloté par l’ONE à travers sa filiale sénégalaise. L’ONE a par ailleurs remporté fin 2009, une deuxième concession d’électrification rurale qui va démarrer dès la mise en place, d’ici le mois d’août prochain, de la société de projet qui sera baptisée COMASEL-Louga. La filiale de l’ONE compte raccorder en 3 ans, 11.000 foyers la région de Louga. Grâce à son savoir-faire et ses quarante cinq années d’expérience, l’ONE ne cesse d’élargir sa part de confiance chez ses partenaires au Maroc et parmi les grandes sociétés étrangères du secteur. Dans cette optique, l’opérateur marocain d’électricité a de belles perspectives d’avenir devant pour élargir son champ d’action dans les pays du voisinage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *