Grèce-crise : Athènes maintenue sous pression

La crise grecque s’impose aux dirigeants de l’UE réunis en sommet les 23 et 24 juin à Bruxelles. Après le vote de confiance du Parlement grec mercredi, le Premier ministre Georges Papandreou retrouvera ses pairs européens plus rassuré. Et pour cause, il rapporte avec lui le programme d’austérité tant décrié en Grèce mais indispensable pour obtenir l’aide européenne.

Car sans cette avance de 12 milliards d’euros, qui fait partie du plan d’aide de 110 milliards d’euros, la Grèce se serait retrouvée en défaut de paiement à partir de juillet. Mais avant de débourser un seul centime, l’Union européenne et le Fonds monétaire international ont exigé un plan de rigueur qui a divisé le PASOK, le parti socialiste au pouvoir en Grèce. Il a fallu au Premier ministre Papandreou de procéder à un remaniement du gouvernement le 17 juin pour faire passer son impopulaire programme d’austérité. De larges catégories de la population seront en effet touchées de plein fouet par la réduction des retraites, des dépenses publiques et de la hausse des impôts, directs et indirects, en plus d’une batterie de privatisations. Autant de mesures qui risquent d’attiser la colère de la rue, où des milliers de manifestants sont encore descendus après le vote du Parlement. Mais les syndicats qui ont de nouveau appelé à une grève les 28 et 29 juin, semblent mobiliser moins les gens, qui sont visiblement résignés. Du côté de l’UE, le vote du Parlement grec a été accueilli avec soulagement. Paris, Berlin et Bruxelles ont salué la « bonne nouvelle pour la Grèce et l’Union européenne ». Mais pour de nombreux observateurs, ce n’est que partie remise. Car si la Grèce a réussi à éviter le défaut de paiement, écartant en même temps le risque d’une crise majeure dans la zone euro, le pays est loin d’être totalement rétabli. Sans compter que d’autres pays européens risquent d’être entraînés dans une spirale semblable à celle de la Grèce.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *