Marrakech-Attentat : L’auteur présumé lié à Al Qaïda

Une semaine jour pour jour après l’attentat terroriste de Marrakech, les services de sécurité marocains ont mis la main sur trois suspects, parmi lesquels figure l’auteur présumé de l’attaque sanglante, qui serait lié à Al Qaïda. Le poseur des deux sacs piégés dont l’explosion a fait 16 morts et plusieurs blessés, est un jeune marocain tout autant que les deux autres suspects arrêtés.

Il est suspecté d’avoir posé les deux bombes à l’étage du café Argana le 28 avril. Il a ensuite quitté le café qui surplombe la célèbre place Jamaa Lefna avant d’actionner les engins explosifs à l’aide d’un téléphone cellulaire. Après quelques moments d’hésitation, les enquêteurs de la DST marocaine, la Direction de surveillance du territoire, ont privilégié la piste d’al Qaïda. Ils ont pisté l’auteur présumé qui « avait déjà entrepris plusieurs tentatives pour rejoindre certains foyers de tension notamment la Tchétchénie et l’Irak », explique le ministère de l’Intérieur marocain. L’auteur présumé de l’attaque terroriste serait un jeune jihadiste de 25 ans. Suspecté d’avoir des liens avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), il avait été condamné à trois ans de prison en 2008 avant d’être libéré dans le cadre d’une grâce accordée par le roi du Maroc à 196 islamistes en avril dernier. Les trois suspects arrêtés avaient participé au recrutement de jihadistes pour combattre en Irak. Les autorités se sont félicitées de la rapidité avec laquelle l’enquête a été menée par les services de sécurité marocains, qui étaient assistés par leurs homologues d’autres pays, particulièrement de France, dont 8 ressortissants ont été tués dans l’attaque terroriste.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *