La BM veut aider Tunis dans sa transition politique

Le président de la Banque mondiale (BM) Robert Zoellick est depuis lundi à Tunis pour examiner avec le gouvernement transitoire, les moyens financiers de soutenir la Tunisie pendant sa période de transition politique. Le patron de la BM est attendu la semaine prochaine au Maroc.

A Rabat comme à Tunis, ses consultations se focaliseront sur « la façon dont les réformes économiques et gouvernementales peuvent créer des emplois et des occasions dans ces deux pays ». Tunis a récemment annoncé la mise en œuvre d’un programme immédiat de réformes axées sur la gouvernance, l’emploi et le développement régional, le secteur financier et les politiques sociales. La Tunisie a reçu un prêt de 500 millions de dollars de la BM pour financer ses projets de réformes et réduire les disparités économiques régionales, mais le pays a besoin de quelques 4 milliards de dollars pour redresser la barre suite à la forte baisse du tourisme et des Investissements Directs Etrangers (IDE). Au Maroc, Zoellick assistera aux Deuxièmes Assises de l’Industrie, la principale conférence industrielle du pays qui traitera des réformes économiques et de gouvernance et de la manière dont elles contribuent au développement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *