Des militaires et des sécuritaires libyens se réfugient en Tunisie

Trois responsables sécuritaires libyens ont fait défection et sont arrivés dimanche au port d’El Ketf de la localité de Ben Guerdane proche de la frontière libyenne. Il s’agit selon l’agence de presse TAP, d’un colonel, d’un capitaine et d’un sous-officier appartenant au corps de la sécurité intérieure. Ils étaient venus à bord d’une embarcation transportant 20 Libyens ayant fui les combats entre les forces pro-Kadhafi et les rebelles.

Vendredi dernier, la TAP annonçait l’arrivée dans le même port, de cinq autres officiers de l’armée libyenne qui sont venus se réfugier en Tunisie en compagnie de 13 de leurs compatriotes. Au cours des deux derniers jours, quelque 3000 civils libyens, la plupart des femmes et des enfants, ont franchi la frontière tunisienne fuyant l’intensité des tirs d’obus qui ciblaient leurs maisons dans l’ouest libyen. En une semaine, quelque 11.000 Libyens ont été installés dans des camps de réfugiés à Dhiba et à Rémada (sud tunisien) tandis que d’autres ont été accueillis par des familles tunisiennes de la région.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *