Libye : Cinq pays arabes partants pour la "No Fly Zone"

Au moment où les troupes de Kadhafi achèvent leur sale boulot contre les insurgés sur le terrain, plusieurs pays arabes seraient déjà partants pour participer au dispositif de la zone d’exclusion aérienne en Libye, dont un projet de résolution est en cours d’adoption au Conseil de Sécurité de l’ONU. Les cinq pays seraient selon des sources diplomatiques à New-York l’Egypte, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Qatar et la Jordanie.
La résolution sera probablement votée ce jeudi, après quelques petites retouches à la demande de certains membres permanents du Conseil. Il comprend deux volets, le premier vise le renforcement des sanctions adoptées en février dernier contre le régime Libyen et le second consacré à la « No Fly Zone ».
Le projet est parrainé par la France, la Grande-Bretagne et le Liban qui agit au sein du Conseil de sécurité au nom de la Ligue arabe ainsi que les USA qui viennent de les rejoindre.
De son côté, l’ambassadeur adjoint libyen auprès de l’ONU, Ibrahim Dabbashi, aujourd’hui dans l’opposition, a affirmé qu’il y a beaucoup de pays arabes, sans les nommer, qui sont disposés à s’engager dans les opérations de la zone d’exclusion aérienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *