Egypte : Libération des deux principaux meurtriers de Sadate

Deux des islamistes membres du Jihad islamique égyptien, condamnés pour le meurtre de l’ancien président égyptien, Anouar Sadate en 1981, ont retrouvé leur liberté après avoir purgé des peines respectivement de 25 et 15 ans.

Il s’agit des cousins, Tarek et Abboud Zomor, figurent parmi 69 détenus politiques libérés sur ordre du Conseil suprême des forces armées égyptiennes, aux commandes du pays depuis la chute du régime du président Hosni Moubarak. La libération de Tarek al-Zomor avait notamment été ordonnée en 2003, après la fin de sa peine, mais il est resté en prison. L’ancien ministre de l’Intérieur, Habib el-Adly, avait jusqu’alors utilisé ses pouvoirs discrétionnaires dans le cadre de l’état d’urgence, pour rejeter plusieurs décisions de justice ordonnant la libération de ces détenus. Le conseil a néanmoins précisé que les personnes libérées seraient placées sous surveillance pendant une période de cinq ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *