Espionnage : Expulsion réciproque de deux diplomates par Madrid et Moscou

Le département espagnol des affaires étrangères a expulsé deux diplomates russes pour « activités incompatibles avec leur statut », expression qui équivaut dans le langage diplomatique activités d’espionnage.

Mais la réaction du Kremlin ne s’est pas fait attendre. Moscou a vite rendu la monnaie à Madrid en mettant à la porte deux diplomates espagnols. Apparemment, ces mesures réciproques n’auront pas trop d’incidence sur les relations entre les deux pays. D’ailleurs le ministère espagnol des relations extérieures a tenu à préciser mardi, que « les deux gouvernements estiment que l’incident est clos ». Il a même précisé dans un communiqué de presse, que la visite que la ministre espagnole des Affaires étrangères, Trinidad Jiménez comptait effectuer le 17 janvier à Moscou, est maintenue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *