Grèce : les journalistes en grève contre les mesures d’austérité

Les protestations des employés grecs contre les mesures d’austérité adoptées par le gouvernement pour faire face à la crise, n’épargnent pas même le secteur des médias.

Vendredi et samedi, une grève de 48 heures décidée par la Fédération des journalistes grecs, s’est ressentie dans les kiosques, télés, radios et sites Internet de toue le pays. Les professionnels des médias protestent contre les licenciements, la fermeture de maisons d’édition et la réduction de salaires annoncée dans certains médias. C’est la troisième grève menée par les journalistes en l’espace de trois semaines. Lourdement endettée, la Grèce est confrontée à l’une de ses pires crises économiques et financières. Le chômage y a encore cru au troisième trimestre, avec un taux de 12,4 pc qui touche particulièrement les jeunes. Le gouvernement d’Athènes a été contraint par l’Union européenne et le Fonds Monétaire international, contre un prêt de plus de 110 milliards d’euros, de procéder à des coupes budgétaires drastiques. Les mesures adoptées pour accroître la flexibilité du marché du travail et améliorer la compétitivité de l’économie, se traduisent par des moments particulièrement pénibles pour les différentes catégories de travailleurs et d’employés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *