Les bourses mondiales sous tension

Paris, New York, Berlin, les bourses mondiales sont prises d’une certaine fébrilité avec l’annonce de statistiques décevantes en provenance des Etats-Unis, ainsi que plusieurs effets mécaniques et techniques qui présagent d’un krach possible. En effet, le 12 aout dernier, une configuration technique du nom de « présage d’Hindenburg » s’est déroulée au sein du New York Stock Exchange, laissant présager le pire. Lors de cette journée, près de 3% des valeurs du NYSE ont atteint leur pic en 52 semaine, alors qu’à l’inverse, un peu plus de 2,5% des valeurs étaient à leur plus bas niveau des mêmes 52 semaines. Cette configuration particulière, au nom évocateur faisant référence au crash d’un dirigeable allemand en 1937, a chaque fois débouchée sur le dévissage des bourses. Info à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *