Alstom conforte sa position au Maghreb

Après Tunis, Alger, Constantine, Oran, Casablanca et Rabat, il ne manque plus au groupe français Alstom Transport, que Tripoli et Nouakchott pour boucler la boucle sur le marché maghrébin. Installé depuis une vingtaine d’années sur le marché tunisien, Alstom a décroché un contrat pour la livraison de 16 nouvelles rames de tramway à Transtu, opérateur des transports de la ville de Tunis.

Le groupe se chargera également de la maintenance de la flotte de tramways Citadis (tramway à plancher), pour un pactole de 58 millions d’euros. Alstom Transport développe et vend une vaste gamme de produits et services liés à l’industrie ferroviaire. Avec une part de marché de 18% et un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros, la compagnie est leader dans les trains à très grande vitesse, numéro deux dans les tramways et métros et parmi les premières pour tout ce qui à trait aux trains électriques et diesels, aux systèmes d’information et aux machines à traction. Le groupe français est présent dans soixante pays et compte 26.000 employés. Les nouvelles rames de métro, identiques aux 39 rames Citadis déjà livrées à Transtu entre 2007 et 2009, répondront aux besoins croissants de transport de passagers après les extensions du réseau de la capitale tunisienne, fréquenté chaque jour par plus de 460.000 passagers. Tunis a été la première ville du Maghreb à s’équiper de la technologie Citadis dès 2005. Depuis, cette gamme de tramways a été choisie par Alger, Casablanca, Constantine, Oran et Rabat. Alstom Transport s’est vu par ailleurs, confier le marché d’électrification de la ligne ferroviaire Tunis-Borj Cédria en banlieue sud de Tunis. Ce contrat marque la première étape du projet de construction du réseau ferroviaire rapide (RFR) pour le Grand Tunis. Alstom a en outre, déposé une offre technique en janvier 2010, pour la construction d’environ 18 km de lignes du projet RFR du Grand Tunis qui sera composé à terme de 5 lignes totalisant 85 km. Il permettra de transporter plus de 20.000 passagers par heure et par ligne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *