Technologie nucléaire en Italie

L’allemand E.On  n’a pas encore décidé quelle technologie il comptait utiliser pour d’éventuelles centrales nucléaires en Italie, a déclaré le directeur de sa division italienne, Klaus Schäfer, à un journal italien. »Nous n’avons toujours pas pris de décision », sur la technologie, a déclaré le directeur général de E.On Italia dans une interview au Il Sole 24 Ore publiée dimanche. »Nous pouvons compter sur de nombreuses expériences précises, avec une variété de solutions dans tous les pays où nous sommes présents », a-t-il ajouté.L’italien Enel  et le français EDF ont déjà fait le choix des réacteurs français EPR et Klaus Schäfer n’a pas exclu cette possibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *