L'Union promet la transparence sur les tests de résistance des banques

«  L’objectif est d’avoir une présentation qui donne les plus grandes garanties de crédibilité à l’ensemble des institutions   », a expliqué Didier Reynders, mardi à l’issu d’une réunion des ministres européens des Finances. Et le commissaire Olli Rehn a ajouté que, si ces tests révélaient des difficultés pour une banque, les autorités du paysconcerné s’étaient engagées «  à prendre toutes les mesures pour consolider sa situation en termes de capitaux  ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *