Blocage du canal de Suez : L’Egypte veut 900 millions de dollars de dédommagement

Blocage du canal de Suez : L’Egypte veut 900 millions de dollars de dédommagement

Le gouvernement égyptien exige d’être dédommagé à hauteur de 900 millions de dollars suite au blocage du canal de Suez survenu en fin mars, a fait savoir le journal gouvernemental Al-Ahram.

Le responsable de l’Autorité du canal de Suez (SCA), l’amiral Ossama Rabie, a parlé lundi soir à la télévision égyptienne de « négociations » afin d’obtenir des dédommagements pour le préjudice subi lorsque l’ « Ever Given », navire dont la longueur correspond à celle de quatre terrains de football, était demeuré bloqué environ une semaine en travers du canal, empêchant le trafic sur cet axe maritime indispensable.

De l’avis de cette autorité égyptienne, le pays des pharaons n’a commis « aucune erreur » dans cet incident en en attribuant la responsabilité à l’ « Ever Given ».

« Les négociations se poursuivent, il y a encore beaucoup de points (d’achoppement) avec l’entreprise et l’assurance » à commencer par la « somme », a confié ce responsable. Plus précisément, il s’agirait de discussions avec l’entreprise japonaise Shoei Kisen, propriétaire du navire, et des compagnies d’assurances, à en croire une source au sein de la SCA.

L’amiral Ossama Rabie a déclaré que Le Caire demandait 900 millions de dollars en guise de dédommagement. « Le navire panaméen Ever Given a été saisi en raison du non-paiement de la somme de 900 millions de dollars … en vertu d’un jugement rendu par le tribunal économique d’Ismaïlia » (est), a-t-il affirmé. D’après la même source, cette somme équivaut aux « pertes engendrées par le bateau à l’Autorité outre son renflouement et les opérations de maintenance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *