La tension monte dans l’Est de l’Ukraine

La tension monte dans l’Est de l’Ukraine

Alors que l’Ukraine accuse la Russie de masser des troupes dans son voisinage, Moscou a annoncé ce mardi, qu’il s’agit d’«exercices militaires» près des frontières ukrainiennes, décidées en réaction à des activités «menaçantes» de l’Otan.

Lors d’une conférence de presse à Severomorsk, la principale base de la, flotte russe du Nord, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a déclaré qu’«en trois semaines, deux armées et trois unités de troupes aéroportées ont été transférées avec succès aux frontières ouest de la Russie pour des exercices». Il a expliqué qu’il s’agissait de « mesures appropriées » aux « activités militaires menaçantes de l’Alliance atlantique ». 

Mardi, l’Otan a envoyé des signaux de fermeté à Moscou, pour tenter de désamorcer un nouveau conflit en Ukraine. Entre autres, le secrétaire d’Etat américain à la Défense a annoncé l’envoi de 500 militaires supplémentaires en Allemagne. Mais la Russie affirme que, au total, 40 000 militaires et 15 000 pièces d’armement et véhicules, dont des avions stratégiques, vont être déployés près de ses frontières. 

Alors que les combats sur le front contre les séparatistes pro-russes de l’est du territoire ukrainien, qui étaient quasiment à l’arrêt depuis une trêve conclue à l’été 2020 ont repris avec intensité ces dernières semaines l’Ukraine craint que le Kremlin ne cherche un prétexte pour l’attaquer. 

Kiev accuse la Russie d’avoir massé plus de 80 000 soldats près de sa frontière orientale et en Crimée, annexée par Moscou en 2014 après l’arrivée de pro-occidentaux au pouvoir à Kiev.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *