Le président algérien Tebboune fixe au 12 juin les élections législatives anticipées

Le président algérien Tebboune fixe au 12 juin les élections législatives anticipées

Le chef d’Etat algérien Abdelmadjid Tebboune a fixé la date du 12 juin prochain, pour les prochaines élections législatives anticipées en Algérie.

«Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a signé aujourd’hui (jeudi), le décret présidentiel relatif à la convocation du corps électoral en vue des élections législatives, dont la date est fixée au samedi 12 juin 2021 », a annoncé son cabinet dans un communiqué laconique.

Pour rappel, ce scrutin devait se dérouler en 2022 en Algérie, mais le président Tebboune avait décidé, le 21 février dernier, de dissoudre l’Assemblée populaire nationale (APN), autrement dit la chambre basse du Parlement, ce qui a ouvert la voie à des élections législatives anticipées.

De l’avis de certains observateurs, Tebboune essaye de reprendre le contrôle de la situation devenue explosive, au lendemain du retour dans les rues, des activistes pro-démocratie du Hirak, un mouvement anti-régime qui a déjà poussé l’ex-président  Abdelaziz Bouteflika, à la démission en avril 2019.

Dans la foulée des gestes d’apaisement, le président algérien a récemment gracié une soixantaine de prisonniers d’opinion, dont des militants du Hirak. Malgré tout, des centaines de milliers de protestataires envahissent les rues depuis déjà trois semaines, preuve d’un regain exceptionnel des marches hebdomadaires du Hirak après un an de suspension en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *