La Grèce, Chypre et Israël vont construire le plus grand câble d’alimentation électrique sous-marin du monde

La Grèce, Chypre et Israël vont construire le plus grand câble d’alimentation électrique sous-marin du monde

La Grèce, Chype et Israël ont signé lundi dernier, un protocole d’accord pour accélérer les travaux techniques relatifs au projet de connexion d’Israël, de Chypre et de la Grèce avec un câble électrique sous-marin, le plus long du monde et le plus profond du genre fabriqué en ce jour. 

La cérémonie de signature de l’accord a réuni dans la capitale chypriote la ministre chypriote de l’Energie, du Commerce et de l’Industrie, Natasa Pilides et le ministre israélien de l’Energie, Yuval Steinitz tandis que le ministre grec de l’Environnement et de l’Energie, Kostas Skrekas y a participé virtuellement depuis Athènes. 

Le câble s’étendra sur environ 1.500 kilomètres de long et jusqu’à 2.700 mètres de profondeur. Il aura également une tension de 1.000 à 2.000 mégawatts (MW).

Une section d’environ 310 kilomètres doit relier Israël et Chypre, un autre tronçon de 900 kilomètres reliera Chypre à l’île grecque de Crète et un dernier tronçon de 310 kilomètres supplémentaires reliera la Crète au reste de la Grèce. Il traversera les profondeurs de la mer Méditerranée et servira de secours d’urgence en cas de panne d’électricité dans l’un des trois pays. 

Le coût du projet, cofinancé en partie par l’Union européenne, l’inter-connecteur EuroAsia (du nom du projet et du câble) est d’environ 750 millions d’euros. 

Il doit connecter les réseaux électriques des trois pays d’ici 2024 et sera  opérationnel d’ici 2025, permettant au passage à Chypre, le seul pays membre qui est encore actuellement isolé, d’être enfin interconnectée énergétiquement avec le reste de l’Union européenne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *