Le gouvernement américain approuve une vente d’armes à l’Egypte

Le gouvernement américain approuve une vente d’armes à l’Egypte

L’administration Biden a autorisé mardi une vente d’armes d’une valeur avoisinant les 200 millions de dollars au gouvernement égyptien tout en s’engageant à faire pression sur ce pays au sujet des droits de l’Homme après qu’un activiste américain ait fait état d’un harcèlement de ses proches.

Les autorités américaines, qui ont promis de mettre fin à leur appui aux interventions saoudiennes dans la guerre au Yémen et qui réétudie une vente d’avions de chasse aux Emirats Arabes Unis (EAU), ont indiqué avoir validé la vente de 168 missiles tactiques au Caire. 

Le ministère américain des Affaires étrangères a précisé dans un communiqué, avoir approuvé cette opération qui sera soumise à un examen du Congrès, car l’Egypte « continue d’être un partenaire stratégique important au Moyen-Orient ».

Un des avocats de Mohamed Soltan, le ressortissant égypto-américain qui a porté plainte aux Etats-Unis, suite à des tortures présumées dans des prisons en Egypte, a affirmé que des agents de police en civil avaient effectué dimanche un passage chez six membres de sa famille et interpellé deux de ses cousins.

« Nous prenons au sérieux les allégations d’arrestation ou de détention arbitraire », a assuré le porte-parole du département d’Etat, Ned Price, après avoir affirmé que Washington était informée de cette affaire et l’examinait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *