Coronavirus : l’Allemagne peine à juguler le bond des infections

Coronavirus : l’Allemagne peine à juguler le bond des infections

Les autorités allemandes ont toutes les peines du monde à maîtriser la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Raison pour laquelle les mesures anti-coronavirus seront renforcées dans les régions les plus affectées.

Sur le continent européen, l’Allemagne faisait office d’exemple de par sa gestion de la crise de Covid-19. Mais ce n’est plus le cas présentement, tant la deuxième vague de l’épidémie frappe de plein fouet ce pays. 

Nombre de leaders politiques appellent à la tenue dans les plus brefs délais d’une nouvelle rencontre extraordinaire entre l’exécutif fédéral et les présidents des régions dans l’objectif d’harmoniser les mesures anti-coronavirus sur l’intégralité du territoire allemand.

Ce pays a enregistré 23 318 nouveaux cas de Covid-19 en l’espace de 24 heures d’après les données diffusées samedi dernier par l’institut Robert Koch. Le nombre de malades contaminés par le coronavirus et présentement admis en soins intensifs n’est « pas acceptable » à long terme pour le système hospitalier, en proie à une tension croissante, a jugé lundi le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

D’après l’Association interdisciplinaire pour les soins intensifs (DIVI), il n’y a plus que 20 % de lits en réanimation de disponible outre-Rhin, ce qui correspond à 5 450 places. Ce pays comptait lundi 4 179 malades de Covid-19 traités en unité de réanimation, alors qu’ils n’étaient que 220 en début septembre.

En réaction, le dirigeant de la Bavière, Markus Söder, a annoncé l’instauration dès mercredi de couvre-feux et de fermetures partielles des établissements scolaires. La circulation sera également restreinte autant que possible, pour des raisons de santé par exemple. Dans le même ordre d’idées, la Saxe est sur le point de renforcer sa législation. A l’opposé, d’autres Lander, moins affectés, militent pour un allégement des restrictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *