Accord franco-britannique pour lutter contre l’immigration clandestine via la Manche

Accord franco-britannique pour lutter contre l’immigration clandestine via la Manche

La France et le Royaume-Uni ont annoncé samedi avoir signé un nouvel accord pour lutter contre les tentatives de traversée de la Manche par les migrants qui souhaientent se rendre en Angleterre depuis le nord de la France. 

La ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel a déclaré sur la chaîne britannique BBC, que l’objectif de ce nouvel accord est de «rendre impossibles les traversées de la Manche» aux migrants illégaux en provenance du nord de la France. 

Il prévoit le doublement des patrouilles françaises à partir du 1er décembre, qui seront appuyées de drones et de radars permettant de repérer et d’intercepter les migrants qui tentent la traversée. 

De son côté, dans un communiqué publié hier dimanche, le ministère de l’Intérieur français a indiqué que, dans le cadre du renforcement de leur coopération, le Royaume-Uni « s’est engagé à faire un investissement financier supplémentaire de 31.4 millions d’euros pour soutenir les efforts importants de la France contre les traversées irrégulières ». 

Il est prévu d’examiner au cours des six prochains mois les résultats afin d’évaluer l’efficacité et l’impact de ces mesures supplémentaires. Ce dossier a été la source de tensions entre le Royaume-Uni et la France, le premier accusant la seconde de ne pas s’impliquer suffisamment pour empêcher les traversées. 

De plus en plus de migrants ont tenté ces derniers mois de rejoindre la Grande-Bretagne par la manche, une voie dangereuse et très fréquentée. La préfecture maritime française a annoncé que 64 migrants, dont une femme enceinte et plusieurs enfants, ont été secourus en mer au cours du week-end alors qu’ils tentaient de gagner l’Angleterre à bord d’embarcations de fortune. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *