Le blocus israélien occasionne près de 17 milliards de perte pour l’économie de Gaza

Le blocus israélien occasionne près de 17 milliards de perte pour l’économie de Gaza

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), a estimé dans un rapport, que le blocus imposé par Israël depuis 2007 à la bande de Gaza, a coûté presque 17 milliards de dollars à l’économie de palestinienne. 

Le rapport repose sur une analyse économétrique des donnés tirées d’enquêtes auprès des ménages. Ses résultats suggèrent que, sur la période 2007-2018, le coût économique cumulé de l’occupation israélienne à Gaza imputable au bouclage prolongé, aux restrictions sévères en matière d’économie et de circulation des biens et des personnes et aux opérations militaires est estimé à 16,7 milliards de dollars, soit six fois la valeur du Produit Intérieur Brut de Gaza, ou 107% du Produit Intérieur Brut palestinien en 2018. 

Et le tableau catastrophique de l’impact du blocus israélien sur l’économie de Gaza ne s’arrête pas là. Le Produit Intérieur Brut par personne de la Palestine a baissé de 27% et le taux de chômage, estimé à 52%, ce qui en fait l’un des plus élevés dans le monde, avec une hausse de 49% entre 2007 et 2018. En basant ses calculs sur la valeur du dollar en 2015, la CNUCED a estimé que la croissance de Gaza a enregistré moins de 5% sur la même période. 

La CNUCED qui remettra son rapport à l’Assemblée générale de l’ONU, estime qu’il « est urgent » de mettre fin au blocus israélien. Le rapport révèle « l’une des pires performances économiques au monde » alors que, « selon l’analyse des scénarios, si les tendances d’avant 2007 (avant le blocus) s’étaient poursuivies, le taux de pauvreté à Gaza aurait pu être de 15% en 2017 au lieu de 56%». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *