Royaume-Uni : Boris Johnson présente sa stratégie de déconfinement

Royaume-Uni : Boris Johnson présente sa stratégie de déconfinement

En isolement sanitaire après avoir été en contact avec une personne infectée, le Premier ministre britannique, Boris Johnson a annoncé hier lundi en vidéoconférence aux députés, le retour début décembre, après quatre semaines de reconfinement en Angleterre, à une stratégie locale, musclée et accompagnée d’un programme de dépistage massif pour lutter contre le Covid-19. 

Après quatre semaines de confinement général décrété le 5 novembre, l’Angleterre reviendra à des restrictions imposées localement en fonction de l’incidence du virus, selon un système à trois niveaux qui sera renforcé. 

Les fans de football pourront revenir dans les stades début décembre, dans les zones les moins touchées par le virus. Le nombre de spectateurs autorisé à assister aux matches dépendra du niveau d’alerte de chaque région, qui sera dévoilé jeudi, sans jamais dépasser 4 000. 

Partout en Angleterre, les magasins non essentiels et salles de sport pourront rouvrir, et les services religieux et les mariages reprendre. Les habitants pourront désormais se réunir s’ils ne dépassent pas le seuil de six personnes. Et là où ils pourront ouvrir, les pubs et restaurants prendront leurs dernières commandes à 22 heures et fermeront une heure plus tard. 

L’assouplissement du confinement ne va pas empêcher le maintien des restrictions pendant plusieurs mois. Mais des discussions sont en cours entre le gouvernement et les autorités de l’Ecosse, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord pour tenter d’avoir une approche unifiée, chaque province britannique décidant de sa propre stratégie, dans la perspective notamment d’un assouplissement pour quelques jours des restrictions à l’occasion des fêtes de Noël. 

Pour le chef du gouvernement britannique, le pays doit encore tenir bon jusqu’à ce que le dépistage et les vaccins parviennent à réduire la nécessité des restrictions. 

Le Royaume-Uni est le pays européen le plus endeuillé par la pandémie. Il dénombre plus de 55.000 morts de personnes testées positives au nouveau coronavirus et plus de 1,5 million de cas positifs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *