Algérie : Saïd Bouteflika sera à nouveau jugé

Algérie : Saïd Bouteflika sera à nouveau jugé

La Cour suprême algérienne a donné un avis favorable mercredi au pourvoi en cassation introduit par Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l’ancien président déchu, Abdelaziz Bouteflika, ainsi que de deux ex-généraux des services de renseignements, les généraux Mohamed Mediène et Bachir Tartag. 

En février dernier, ces trois personnalités avaient été condamnées à une peine ferme de 15 ans de réclusion pour «complot contre l’Etat et l’armée».

Plus précisément, la chambre criminelle de la Cour suprême a agréé le recours introduit par Saïd Bouteflika et les ex-patrons des services de renseignements qui comparaîtront devant une autre juridiction afin d’être à nouveau jugés.

L’arrêt de la plus haute juridiction algérienne porte « acceptation, dans le fond et la forme, de la cassation, l’annulation de la décision en appel et le renvoi de l’affaire et des parties devant la Cour d’appel militaire de Blida, qui sera formée d’une autre composante pour y statuer conformément à la loi », a tranché la Cour suprême, tel que relayé par la presse locale.

Les trois prévenus font l’objet de poursuites pour «complot» contre l’autorité militaire et celle de l’Etat. Ils sont actuellement emprisonnés non loin du tribunal militaire de Blida depuis mai 2019, soit un mois après la démission de l’ex-dirigeant algérien, Abdelaziz Bouteflika.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *