Covid-19 : le chef d’Etat algérien Abdelmadjid Tebboune achève son traitement

Covid-19 : le chef d’Etat algérien Abdelmadjid Tebboune achève son traitement

Le chef d’Etat algérien Abdelmadjid Tebboune, testé positif au Covid-19 et évacué pour des raisons sanitaires en Allemagne depuis fin octobre, a terminé son traitement et « subit actuellement des examens médicaux », a indiqué dimanche par le biais d’un communiqué la présidence algérienne.

A en croire cette annonce, « le staff médical qui l’accompagne assure que le président Tebboune a achevé le protocole de soins prescrit et subit actuellement des examens médicaux post- protocole ». Il a été précisé que ce communiqué a été publié « en application des instructions » du dirigeant algérien dans le but d’ « informer l’opinion publique de l’évolution de son état de santé ».

Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, est admis dans un centre hospitalier spécialisé allemand depuis le 28 octobre dernier. Le chef d’Etat algérien y avait été conduit d’urgence suite à l’annonce de suspicions de cas de contaminations au coronavirus parmi ses proches. Quelques jours avant, il s’était volontairement placé en isolement.

La présidence avait diffusé le 8 novembre dernier un communiqué dans lequel M. Tebboune voulait, en personne, « rassurer le peuple algérien qui attend son retour au pays », disant « que son état s’améliore ».

Les problèmes de santé du dirigeant algérien ne lui ont pas permis de participer le 1er novembre dernier au référendum sur une révision constitutionnelle, qui figurait parmi ses principaux projets. A propos, le « oui » l’a emporté, mais la faiblesse historique du taux de participation à ce scrutin semblait refléter un désaveu massif du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *