Le gouvernement néerlandais va dédommager les enfants d’Indonésiens abattus par ses forces coloniales

Le gouvernement néerlandais va dédommager les enfants d’Indonésiens abattus par ses forces coloniales

Les Pays-Bas verseront un forfait de 5 000 euros (5 500 dollars) aux enfants de l’ensemble des hommes abattus par leur armée coloniale au cours de la guerre d’indépendance de l’Indonésie au terme des années 1940, ont annoncé lundi les autorités néerlandaises. 

Au cours de cette année, la justice néerlandaise avait ordonné au gouvernement de dédommager les veuves et les enfants de onze hommes abattus en Indonésie entre 1946 et 1947. L’Etat néerlandais ne va donc qu’appliquer ce verdict. Pour parvenir à ce dénouement, les magistrats néerlandais avaient opposé une fin de non-recevoir aux arguments du gouvernement, d’après lequel il y avait prescription pour les violences qui ont eu lieu durant la lutte pour l’indépendance de l’Indonésie.

« Les enfants qui peuvent prouver que leur père a été victime d’une exécution sommaire ont droit à une indemnisation », ont assuré Stef Blok et Ank Bijleveld, ministres néerlandais respectivement des Affaires étrangères et de la Défense. En clair, tout bénéficiaire de ce dédommagement doit d’abord prouver que son parent a effectivement été abattu au cours d’une exécution documentée et qu’il est bel et bien son géniteur de par des documents d’identité.

860 hommes au minimum ont été abattus par des pelotons d’exécution, pour la plupart entre décembre 1946 et avril 1947 à Sulawesi, île indonésienne nommé Célèbes à l’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *