Espagne : Madrid de nouveau bouclée à cause du coronavirus

Espagne : Madrid de nouveau bouclée à cause du coronavirus

Face à une explosion « inquiétante » des  cas de Covid-19, le gouvernement espagnol a décidé mercredi d’imposer un confinement à Madrid, moins strict que celui imposé au printemps dans le pays, mais cette décision n’a pas empêche les autorités locales à la rejeter en bloc. 

Le décret préparé par le ministère espagnol de la Santé prévoit en particulier d’étendre à toute la capitale les mesures déjà en vigueur depuis une semaine dans les zones de la région les plus touchées par le virus et donc d’interdire à tous les habitants de Madrid d’entrer ou de sortir de la ville sauf notamment pour aller travailler, ase soigner ou emmener les enfants à l’école. Ces mesures comprennent aussi un taux d’occupation plafonné à 50% dans les hôtels et les restaurants et leur fermeture à 23 heures. 

Outre la capitale et ses trois millions d’habitants, neuf communes de la périphérie doivent être concernées par ces restrictions car elles remplissent les trois critères requis, à savoir un taux de contamination supérieur à 500 pour 100.000 habitants durant les deux dernières semaines, un taux d’occupation des unités de soins intensifs supérieur à 35% et un taux de positivité aux tests de dépistage PCR supérieur à 10%. 

Selon le ministère de la Santé, le texte a été approuvé à une large majorité par les régions, compétentes en matière de Santé, après un bras de fer de deux semaines entre le gouvernement central de gauche et l’exécutif régional madrilène de droite. 

Le ministre de la Santé Salvador Illa a assuré que, malgré le refus de Madrid et d’autres régions, ces mesures «doivent être effectives» une fois le décret publié au Journal officiel «dans les prochains jours». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *