La ministre sud-africaine de la Défense privée de salaire durant trois mois

La ministre sud-africaine de la Défense privée de salaire durant trois mois

Le chef d’Etat sud-africain Cyril Ramaphosa a blâmé sa ministre de la Défense Nosiviwe Mapisa-Nqakula pour avoir embaqué à bord d’un avion officiel qui la conduisait au Zimbabwe, une délégation du Congrès National Africain (ANC), a annoncé la présidence, précisant que le salaire de la ministre sera suspendu à partir de novembre, pour une période de trois mois.

L’Alliance Démocratique (DA), principale formation politique de l’opposition en Afrique du Sud, avait accusé Nosiviwe Mapisa-Nqakula d’abuser des fonds du trésor public en autorisant une délégation du parti au pouvoir, de prendre un vol qui la conduisait à Harare et a demandé sa démission. 

La présidence sud-africaine a assuré que la ministre était bel et bien en déplacement officiel mais sa décision de permettre l’embarquement à bord de l’avion, de cadres de l’ANC, constituait une «erreur de jugement».

Pour le président sud-africain a notifié dans une correspondance à Mapisa-Nqakula, que sa décision n’entrait pas dans ses attributions en tant que ministre, lui intimant l’ordre d’exiger du  de l’ANC de rembourse au trésor public, les frais du vol.

Plusieurs cadres et leaders de l’ANC qui se maintient au pouvoir depuis la fin du régime de l’apartheid, dont l’ex-président Jacob Zuma ont trempé dans des affaires de corruption et des scandales financiers qui ont terni l’image de marque de la première puissance économique du continent africain.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *