Berlin appelle l’UE à la solidarité envers les sinistrés du camp de Moria en Grèce

Berlin appelle l’UE à la solidarité envers les sinistrés du camp de Moria en Grèce

Le gouvernement allemand a lancé un appel à la solidarité au niveau de l’Union européenne (UE), suite à l’incendie qui a réduit en cendres, le camp de migrants de Moria sur l’île grecque de Lesbos, privant en même temps de logement des milliers de personnes parmi les 12.000 migrants et réfugiés qui vivaient dans ce camp, l’un des plus importants en Grèce. 

Le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a appelé l’Union Européenne (UE) à prendre ces personnes en charge par le biais d’une répartition juste, a rapporté Euronews. 

Pour sa part, la Commission européenne s’est engagée à prendre en charge l’acheminement immédiat de 400 mineurs non accompagnés vers la Grèce continentale.

Il est à noter qu’aucune victime n’a été déplorée suite à cet incendie, hormis quelques blessés légers. 

Rappelons que les autorités grecques avaient mis en quarantaine, le camp de Moria à cause du nombre croissant de cas de Covid-19. Par ailleurs, cette maladie avait gagné trois autres camps installés non loin de la capitale grecque, Athènes, lesquels avaient également été confinés.

En dehors de l’Allemagne, la France a consenti à recevoir des migrants suite au sinistre du camp de Moria. La France est « prête à prendre sa part », a assuré mercredi devant la presse, le porte-parole du gouvernement tricolore, Gabriel Attal, après une réunion du Conseil des ministres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *