La Thaïlande reporte l’achat de deux sous-marins à la Chine

La Thaïlande reporte l’achat de deux sous-marins à la Chine

Les autorités thaïlandaises ont décidé d’ajourner l’acquisition controversée de deux sous-marins chinois valant des centaines de millions de dollars suite à la crise économique générée par la pandémie de Covid-19 et aux protestations de certains étudiants depuis quelques semaines.

Le chef du gouvernement thaïlandais, Prayut Chan-O-Cha, a instruit la marine nationale de « retarder cet achat » et de « négocier avec la Chine pour obtenir un délai » d’un an, a annoncé lundi, le porte-parole de l’exécutif, Anucha Burapachaisri.

Rappelons qu’en 2015, la Thaïlande a décidé d’acheter trois sous-marins de construction chinoise. La procédure d’acquisition a été bouclée en 2017 et la livraison devrait intervenir en 2023. 

Et le mois dernier, une sous-commission parlementaire thaïlandaise a donné son feu vert à l’acquisition de deux sous-marins chinois supplémentaires, d’une valeur totale de 670 millions de dollars, ce qui a suscité une vague d’indignation dans ce pays qui a enregistré une contraction de 12% de son économie au deuxième trimestre 2020, en raison de l’absence de touristes et du recul des exportations.

La Thaïlande ne disposant pas d’eaux profondes et n’étant pas impliquée, contrairement à nombre de pays limitrophes, dans les conflits en mer de Chine méridionale, certains observateurs s’interrogent sur la pertinence de l’acquisition de ces sous-marins, qui plus est à un prix d’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *