L’Allemagne investit gros dans l’hydrogène

L’Allemagne investit gros dans l’hydrogène

Afin de devenir le leader de la production d’hydrogène, l’Allemagne a élaboré un plan de 9 milliards d’euros (9,9 milliards de dollars), qui visera à appuyer cette technologie, décarboner le secteur industriel et relancer l’économie après la crise sanitaire liée au Covid-19.

A l’heure actuelle, l’hydrogène est surtout employé dans les industries chimiques ou sidérurgiques pour stocker de l’énergie électrique, indépendamment de son origine. 

Il est à noter que le gouvernement allemand prévoit, dans son plan, de ne développer que de l’hydrogène écologique, autrement dit issu d’énergies décarbonées.

L’hydrogène peut être également utilisé comme carburant dans les véhicules électriques disposant de piles à combustibles, ce qui laisse entrevoir des perspectives prometteuses en matière de transition écologique dans les transports.

De la somme mobilisée par les autorités allemandes pour le développement de l’hydrogène, 7 milliards d’euros (7,7 milliards de dollars) seront consacrés au marché intérieur et le reste (2,2 milliards de dollars) servira à signer des partenariats à l’échelle internationale.

Ce projet s’inscrit dans le gigantesque plan de reprise de 700 milliards d’euros (770 milliards de dollars) dévoilé la semaine dernière, par le gouvernement allemand, ayant pour objectifs de relancer l’économie nationale frappée de plein fouet par les mesures de confinement instaurées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *