La Commission européenne collecte 7,4 milliards d’euros pour un vaccin contre le Covid-19

La Commission européenne collecte 7,4 milliards d’euros pour un vaccin contre le Covid-19

Un téléthon mondial organisé hier lundi par l’Union européenne pour financer la recherche et le développement d’un vaccin contre le Covid-19 a permis de rassembler 7,4 milliards d’euros de contribution. 

La collecte en ligne a duré trois heures. Gouvernements, philanthropes, dirigeants d’entreprises et célébrités ont été sollicités. Une quarantaine de pays et une vingtaine d’organisations ont répondu à l’appel. 

La Commission européenne a donné le coup d’envoi de ce marathon en promettant un milliard d’euros, suivie par la France et l’Allemagne, ce qui a permis de dépasser la barre des 2 milliards d’euros, avec des contributions de 500 et 525 millions d’euros respectivement. La Chine, d’où est parti le virus, s’est engagée à verser 45,6 millions d’euros et l’Afrique du Sud a promis 1,1 milliard d’euros. 

Du côté des particuliers, la Fondation Bill et Melinda Gates s’est engagée pour 125 millions d’euros. La chanteuse Madonna a été la dernière donatrice avec un million de dollars. L’objectif de départ de 7,5 milliards d’euros devrait être atteint dans les prochains jours, car la Turquie, la principauté de Monaco et la Banque européenne d’investissement n’ont pas précisé le montant de leurs contributions. 

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a averti que cette levée de fonds de la Commission n’est qu’un premier pas, car « il faudra cinq fois ce montant » pour développer et distribuer le vaccin. 

Le grand absent de cette initiative, ont été les Etats-Unis, dont le président Donald Trump est entré en conflit ouvert avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et affiche sa volonté de voir les Etats-Unis se doter d’un vaccin pour la fin de l’année. 

Les Européens redoutent que le cavalier seul américain n’accélère les rivalités dans la course au vaccin. Plus de cent projets de recherche sont actuellement menés dans le monde, dont huit sont déjà au stade des essais cliniques aux Etats-Unis, en Chine et en Europe. 

Le risque est que certaines entreprises, notamment américaines et chinoises, ne lancent la production avant la fin des essais cliniques afin d’être les premières à commercialiser le vaccin. La pandémie a déjà frappé au moins 3,5 millions de personnes dans le monde, dont 1,5 million en Europe, et tué près de 250.000 malades.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *