L’Italie franchit la barre des 20.000 décès dus au coronavirus

L’Italie franchit la barre des 20.000 décès dus au coronavirus

L’Italie a franchi lundi la barre des 20.000 décès liés au Covid-19, d’après son dernier bilan officiel qui fait état, néanmoins, d’un recul du nombre de malades en réanimation pour la dixième journée successive.

Le bilan de la protection civile italienne fait état lundi de 566 morts supplémentaires au cours des 24 précédentes heures, ce qui a porté à 20.465 le nombre de décès dus au coronavirus dans ce pays depuis le début de cette crise sanitaire. 

Par ailleurs, 3.153 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été détectés en parallèle, ce qui donne un total de 159.516 cas diagnostiqués pendant cette pandémie.

Le nombre de malades en réanimation a diminué pour la dixième journée successive s’établissant à 3.260 cas, soient 83 patients de moins en l’espace de 24 heures. A l’opposé, celui des patients symptomatiques hospitalisés est passé à 28.023 cas, soit 176 de plus que la veille.

« Il y a des signaux positifs mais le nombre de morts est encore élevé parce qu’il doit être attribué à des contagions antérieures », a estimé lors du point de presse de présentation du dernier bilan, Giovanni Rezza, de l’Institut Supérieur de la Santé (ISS), la principale autorité en matière de santé publique en Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *