Royaume-Uni : Boris Johnson hospitalisé des suites du Covid-19

Royaume-Uni : Boris Johnson hospitalisé des suites du Covid-19

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, toujours affaibli par le Covid-19, a été hospitalisé «par mesure de précaution», alors qu’il était en quarantaine dans son appartement depuis le 27 mars, a annoncé dimanche Downing Street. 

Le quotidien The Independent rapporte que « Boris Johnson a été admis à l’hôpital pour des examens, alors qu’il présente toujours des symptômes persistants du coronavirus, dix jours après avoir été testé positif ». Il est traité dans un hôpital public du centre de Londres.

Ses proches assurent qu’il ne s’agit pas d’une hospitalisation d’urgence, mais que les médecins ont estimé utile d’examiner le Premier ministre, dont la température reste élevée. 

Mais The Guardian assure, de son côté, assure que cette hospitalisation n’est pas anodine et suppose de vraies inquiétudes, car elle intervient alors que les examens de routine pouvaient être réalisés à Downing Street et que la pression sur les centres de soins ne cesse de croître. 

Les services du Premier ministre ont assuré qu’il « resterait en charge du gouvernement et en contact avec les ministres ». En cas de vacance, c’est le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab, qui assurra l’intérim. 

Agé de 55 ans, Boris Johnson a été testé positif au nouveau coronavirus il y a dix jours. Il avait annoncé vendredi qu’il prolongeait la quarantaine qu’il observe au-delà des sept jours recommandés par les autorités sanitaires britanniques car il continuait d’avoir de la fièvre, un des symptômes de la maladie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *