La France invitée à suivre l’exemple du Portugal en régularisant les sans-papiers face au Covid-19

La France invitée à suivre l’exemple du Portugal en régularisant les sans-papiers face au Covid-19

Une quinzaine de députés français ont cosigné une tribune pour demander au gouvernement, la régularisation des sans-papiers afin d’assurer leur protection pendant cette crise sanitaire du Covid-19, à l’instar du Portugal  qui a régularisé ses sans-papiers jusqu’à la fin de l’état d’urgence pour les protéger du coronavirus. 

L’initiative, née d’un appel de François-Michel lambert, un ancien député du parti «La République en marche» actuellement chez «Libertés et Territoires», est présentée comme une «mesure de salubrité publique» face à la «situation dramatique des sans-papiers et des sans-abris» dans l’Hexagone. Les députés signataires de la tribune sont principalement de gauche, avec certains issus de la formation La République en Marche. 

L’on retrouve parmi eux Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste, ou encore la macroniste Sonia Krimi, à l’aile gauche de la majorité. On retrouve aussi l’insoumis Loïc Prud’homme, la communiste Marie-George Buffet ou encore les ex-membres de La République en marche, Jean-Michel Clément et Sandrine Josso.

Tous ces députés « demandent solennellement au gouvernement français de prendre les mêmes mesures que le gouvernement portugais» qui a déjà régularisé temporairement ses sans-papiers jusqu’à la fin de l’état d’urgence. 

Ils demandent donc que les sans-papiers puissent avoir «les mêmes droits» pour «l’accès aux soins et pour les aides financières». Sur cette question, à l’opposé du Portugal, la France a fermé ses guichets d’enregistrement pour les demandeurs d’asile et gelé beaucoup de procédures administratives y afférant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *